• Début juillet...

     

    Que la région nantaise nous paraît verte !! Que d'arbres à perte de vue ! Les omanais n'en reviendrais pas...

    Et quelle liberté dans notre pays ! On peut aller faire les courses en petite robe d'été, les genoux et les épaules découvertes sans attirer les regards désaprobateurs. On peut parler à un voisin homme sans avoir peur que les gens interprètent mal. On peut être décoiffée, en short et débardeur dans son jardin sans que personne ne pense à mal...C'est une liberté qu'on ne peut pas ressentir si on n'a pas vécu le contraire mais, croyez-moi, c'est vraiment délectable comme sensation !

    Par contre, ce qui m'a le plus choqué, c'est l'abondance d'habits que nous avons dans nos armoires et le nombre superflu de vaisselle : plats, casseroles, verres etc...Nous avons vécu avec si peu pendant toute cette année sans nous rendre compte que c'était peu...ou bien normal.

    Quant aux habitudes et aux réflexes, il est surprenant de voir qu'en peu de temps finalement, on arrive à les perdre. La conduite m'a quelque peu tassée et je suis allée voir un ostéopathe pour des douleurs lombaires. Quand est arrivé le moment de remplir un chèque, je ne savais plus vraiment comment faire ! 11 mois sans remplir de chèques et sans utiliser ma signature ! Eh ! bien, je ne savais plus non plus comment je signais...

    Sans parler de reprendre la conduite dans une voiture. Ma mère m'a gentimment prété la sienne où je me suis sentie très petite et très basse. Elle répondait si nerveusement que ça m'a fait très peur et je n'ai pas dépassé 40 pendant les 10 premiers km !

    Les premières courses aussi ont été drôles, non seulement je ne trouvais rien mais on se retournait sur chaque personne qui parlait français, bien qu'en fait, finalement, ça n'avait rien d'anormal, n'est-ce pas ?

    Les enfants vivent à nouveau le présent et sont ravis de retrouver de l'espace en plus de LEUR espace propre. Moi il va me falloir trouver un sens à ce retour...

     

    COmmentaires :

     

    Mimiaulux
    Samedi 13 Juillet à 21:35   Supprimer le commentaire

    Coucou Chris,

    Well comeback! Et bravo pour ce long périple realisé d'une main de maître!..

    Bon retour dans le quotidien et les habitudes...

    Je t'ecrirai plus longuement...tu descends dans le sud par hasard cet été? Bises

    2
    H .G
    Dimanche 14 Juillet à 11:42   Supprimer le commentaire

    Un sens à ton retour... toute chose a une fin, rien n'est permanent... Tu as fait vivre une expérience extraordinaire à tes enfants qui ne peut que les aider dans leur chemin de vie, tu as vécu cette aventure avec eux et tu pourras maintenant les aider à continuer leur chemin avec tout cet enrichissement et je suis certaine que dans qques années tu réaliseras tous les bienfaits de ce périple sur eux et toi même. Tu leur as offert une ouverture d'esprit qui ne peut que les aider... A toi de prendre le temps maintenant de "digerer" cette expérience et d'y trouver un sens...

    Toutes mes meilleures pensées

    3
    JY-MO
    Dimanche 14 Juillet à 17:09   Supprimer le commentaire

    non,

    ce n'est pas une histoire qui finit mais une vie qui continue avec beaucoup plus de souvenirs , de vécu,de tolérance (que tu as déjà) et de rencontres dans les bagages. Ce sera certes différent maintenant mais les expèriences enrichissantes peuvent se faire à l'autre bout du monde mais aussi à l'autre bout de la rue.

    Des rencontres vous en ferez encore et avec votre belle façon de voir la vie et les hommes , elles seront superbes à n'en point douter.

    biz

    mo et cie

    4
    Nico et Laurence
    Dimanche 14 Juillet à 21:15   Supprimer le commentaire

    Coucou Christine, que de kilometres parcours et de rencontres, vous pouvez être fiers de vous, de toi. J'ai beaucoup d'admiration pour toi. Revenez vite nous voir a Dubai...Nous vous embrassons tres fort tous les 3. Laurence

    5
    françois 1er
    Lundi 15 Juillet à 23:39   Supprimer le commentaire

    Oh oui ma petite christine , ça ne doit pas être facile de rester statique maintenant toi qui à la bougeote mais t'inquiètes je sens que tu vas refaire ça dans quelques années ! J'en suis convaincu ! Et ton mari dans tout ça il doit être content de vous retrouver quand même ! enfin j'espère un peu ;). Je suis fier de connaître une personne comme toi, c'est beau ce que tu as fait ! Je comprends que ça doit faire drôle de retrouver un peu d'intimité, de retrouver ton chez toi et tes affaires ! Pour ce qui est de s'habiller tu vois si j'étais une femme je n'aurai pas choisi des pays où l'on se voile, je n'aurai pas accepter cette soumission ! c'est étonnant quand même de toi ! tu n'as jamais parlé de ce ressenti, et Julie de se voiler elle l'a pris comment !? Ce n'est pas votre religion et se voiler n'est pas un signe de liberté ! Où comptes tu aller par la suite? Je te fais une grosse bise et c'est sympa d'écrire tes impressions de retour chez toi !

    6
    Mercredi 17 Juillet à 07:03   Supprimer le commentaire

    Comme dirait l'autre : "Bon... Ca c'est fait !"

     

    Avoir un string qui dépasse du fûte, ou être tout simplement être habillé à la mode, n'est pas du tout être un gage de liberté, non plus... Au contraire, puisque la personne est dépendante du regard de l'autre...

     

    Respecter les cultures locales ne me parait pas être un signe de soumission puisqu'il est accepté dès le début... Et puis, le respect n'est pas de la soumission.

     

    Bon allez Chrisssiiiinne ! Au boulot, maintenant ! lol

     

    A+ !

     

    Olivier.

    7
    Yan44610
    Mercredi 17 Juillet à 13:07   Supprimer le commentaire

    Bienvenue à nouveau parmi nous, Christine !

    j'ai suivi ton périple de loin (de fait) et je suis très admiratif - et envieux - de ce que vous avez fait et vécu. Tu as fait preuve d'un énorme courage dans cette aventure ; je t'en souhaite aussi beaucoup pour ton retour à la vie "normale".

    Amitiés.

    Yannick

    8
    lolo crucy
    Mercredi 17 Juillet à 19:50   Supprimer le commentaire

    yo

    bravo pour cette magnifique aventure !!

    je suppose qu'il doit être effectivement compliqué de reprendre ses marques ..

    passées les émotions du voyage et du retour, le sens se révèlera petit à petit, "petit scarabée" !!

    a pluche

    lol


    votre commentaire
  • Fin juin

    Après avoir débarqué à Bari, en Italie, nous avons tracé la route au milieu des superbes paysages italiens, si différents de tout ce que nous avons vu jusque-là mais très proches de ceux que je connais dans mon sud français natal.

    ITALIE et retour final...

    ITALIE et retour final...

    ITALIE et retour final...

    CI dessous, le petit village au pied duquel on a passé notre nuit...

    ITALIE et retour final...

    ITALIE et retour final...

    ITALIE et retour final...

    ITALIE et retour final...

     

     

    Arrivée en France...

    http://youtu.be/t9cej-akcqE

    et aussi

    http://youtu.be/H8ieEQQRbrA

    joie des retrouvailles du sol français :

    http://youtu.be/0eOXdrWMp3g

    Une fois en France, les enfants ne voulaient plus s'arrêter et, malgré ma fatigue après de longs kilomètres, ils m"ont motivés pour que je tienne jusqu'à arriver par surprise chez mes parents...très bons moments que je mettrais en photos sur un prochain article tellement le coin est joli.

    A bientôt encore un peu...


    11 commentaires
  • 23 juin

    Arrivés à Igoumenitza, sur la côte ouest grecque, pour prendre notre dernier ferry !

    La route a été très belle comme toujours...

    GRECE la fin...

    GRECE la fin...

    Ca nous fait vraiment drôle de nous dire que la prochaine étape nous amènera en France !

    Igoumenitza est un très bel endroit, une grande baie baignée d'eau bleue.

    GRECE la fin...

    GRECE la fin...

    Il fait très chaud et là-bas, au fond, il y a une langue de terre avec une forêt d'eucalyptus. On va s'y abriter à l'ombre...et on passe la journée dans l'eau chaude !

    GRECE la fin...

    GRECE la fin...

    Il passe énormément de paquebots et ferrys dans cette baie dont le port fonctionne jour et nuit.

    GRECE la fin...

    Après avoir été se connecter dans un café et mangé une merveilleuse salade grecque, on trouve un coin tranquille en bord de route tranquille pour y passer la nuit. Voici notre vue au petit matin :

    GRECE la fin...

    En vidéo pour écouter le calme du coin :

    http://youtu.be/w5PnLqTse6Y

    Puis le soir, on rejoint le quai au port, pour notre embarquement sur le ferry. départ minuit (en fait 2h du matin). Notre camping-car que je trouve si gros est pourtant bien petit par rapport aux autres ! (c'est le 3ème à partir de la gauche). Il est petit hein ?

    GRECE la fin...

    On est allés s'acheter une boisson fraîche dans la zone portuaire, ce qui, par cette chaleur et après 2 mois sans frigo, est toujours une délectation pour nous !

    EN vidéo sur les quais :

    http://youtu.be/9kYKyEABbB4

    Notre emplacement à bord entre les flots d'un côté et les camions de l'autre.

    GRECE la fin...

    En vidéo : http://youtu.be/PjGQickx5DI

    GRECE la fin...

    On a même vu l'esquif de Gaston Lagaffe (qui était dans les parages à ce moment-là sans doute) ci-dessous...

    GRECE la fin...

    Et c'est l'arrivée à Bari, Italie ! débarquement du ferry.

    GRECE la fin...

    Maintenant, au bout de la route, il y a....la France !!!!!!

    On y va !

    En vidéo :

    http://youtu.be/cMV2Y92N_uI


    8 commentaires
  •   20 juin

    L'arrivée à Chios a marqué notre retour au monde chrétien, avec l'absence de mosquées qui ponctuaient le paysage et l'appel des muezzins auquel on était tant habitués. Maintenant, on a débarqué au Pirée, à Athènes, et on est remonté vers Volos, en bord de mer où on reste deux jours pour profiter de la mer.

    GRECE Météores

    GRECE Météores

    GRECE Météores

    GRECE Météores

    Cuisine avec vue...

    GRECE Météores

    GRECE Météores

    GRECE Météores

    On retrouve avec étonnement les gens habillés à l'européenne, avec des vêtements de marques, les filles court vêtues et les cheveux au vent ! Partout des affichages de publicité aussi, auxquels on n'était plus habitiés, et avec des femmes dévétues en photo ! On trouve aussi des produits connus dans les magasins et on retrouve les crottes par terre et les aboiements des chiens domestiqués. Des motards partout, mais sans casques, comme en Iran et en Turquie...

    21 juin

    Arrivée aux Météores. Magnifique ! Pays des monastères perchés...

    GRECE Météores

    GRECE Météores

    GRECE Météores

    Panoramique monastère :

    http://youtu.be/acUg7XaDJeM

    GRECE Météores

    GRECE Météores

    On va visiter un monastère...

    descente des escaliers du monastère :

    http://youtu.be/TpTM1aeI9Kc

    Suite escalier :

    http://youtu.be/l5WLcHgPTnE

    GRECE Météores

    GRECE Météores

    GRECE Météores

    GRECE Météores

    GRECE Météores

    GRECE Météores

    GRECE Météores

    GRECE Météores

    GRECE Météores

    Mais il fait chaud ! 29° dans le cc et Thomas est obligé de dormir par terre pour trouver un peu de frais. On dort dans les montagnes derrière les Météores, dans un calme seulement interrompu par les chants d'oiseaux, les cigales et les criquets.

    GRECE Météores

    GRECE Météores

     Après 2 jours aux Météores, on reprend la route (magnifique) vers la côte Ouest de la Grêce d'où on va embarquer dans le dernier ferry, celui qui nous déposera sur le territoire italien.

    Route aérienne :

    http://youtu.be/WViupSl6epU

     


    4 commentaires
  •  

    17 juin

     

    On reprend la route vers la côte ouest de la Turquie et on commence à entrer dans la partie moderne du pays. Il n’y a plus de vieilles Peugeot déglinguées, les voitures sont comme en France. On croise une scène typique : 2 vieux paysans, lui en bonnet musulman et elle en fichu et pantalon bouffant turc, sur une charrette tirée par un âne, et, plus loin sur la route devant eux, un jeune à fond sur une moto.

    Côte turque en vidéo :

    http://youtu.be/x7qd3T1euxw

    On observe une différence nette et stupéfiante entre l’Est moyenâgeux et oriental et l’Ouest, moderne et européen.

     

    On note beaucoup plus de femmes voilées qu’à l’aller. C’était particulièrement voyant à Göreme. La Turquie marche-t-elle sur les pas de l’Iran ?

     

    Il y a des cigognes en haut des pylônes électriques ou sur le sommet des mosquées.  Elles font exactement les même approches qu’un parapentiste !

     

    Les nombreux réfugiés syriens travaillent aux champs. On assiste à une scène triste : une petite fille en âge d’être à l’école qui bêche près de sa mère, courbée en deux.

     

    Les paysages sont magnifiques, comme partout dans ce pays, et deviennent ici de plus en plus provençaux et recouverts de lauriers roses débordants de fleurs.

     

    Quand on atteint enfin la côte, la couleur de la mer est merveilleuse, un bleu intense et soutenu qui colorie le paysage admirablement ! Je galère pour trouver les renseignements pour le ferry puisque personne ne parle l’anglais. Il nous faut aller plus loin au nord et embarquer de là-bas. Sur la route qui suit la côte on se croirait vraiment entre Toulon et Aix, le paysage au soleil couchant est superbe.

     

    TURQUIE La fin...

    Notre coin pour dormir est super calme mais chaud et surtout…des moustiques ! Qui nous attaquent en formation serrée à partir de minuit. Une horreur ! Après Pamukkale où nous avions passé une nuit blanche à cause de petites mouches miniatures qui passaient au travers de nos moustiquaires et qui ont laissé Thomas aussi couvert de marques que s’il avait eu la varicelle, on commence à fatiguer des piqûres !

    On a dormi là...

    TURQUIE La fin...

    Le lendemain, arrivée à Cesme, où nous prenons le ferry, dans un vent monstre, le fameux Meltem grec. La route a été un enchantement de beauté. Nous embarquons ce soir pour l’île de Chios et, en attendant, nous nous reposons au bord de la mer bleue limpide.

    TURQUIE La fin...

    TURQUIE La fin...

    Salle de bain avec vue...

    TURQUIE La fin...

    Salon avec vue...

    TURQUIE La fin...

    TURQUIE La fin...

    TURQUIE La fin...

    TURQUIE La fin...

    Le passage en douane se fait très tranquillement et très simplement, à part avec une douanière. Quand cette dernière a su que nous arrivions d'Iran, puis quand elle a cru, en se trompant sur les drapeaux dessinés sur la carrosserie, que nous étions aussi passés par le Pakistan et l'Afghanistan, son sang n'a fait qu'un tour et elle a amené un chien douanier qui a reniflé tout le cc intérieur ET extérieur. Le reste a été déconcertant de facilité pour nous qui n'étions habitués qu'à des passages de frontières plutôt usants !

    Le ferry qui nous attend est tout petit ! On se demande où on va tenir !

    TURQUIE La fin...

    Mais ça rentre...

    TURQUIE La fin...

    Et c'est le départ ! On quitte l'Asie ! C'est incroyable ! On n'arrive pas à réaliser et, en même temps, on se réjouit de se rapprocher autant de l'Europe et de chez nous ! Il n'empêche que ça nous fait drôle...

    TURQUIE La fin...

     

    Aurevoir l'Orient en vidéo :

    http://youtu.be/8Elry1TEtn4

     Sur le ferry, c'est très cool, il n'y a presque personne...

    ADIEU L'Asie ! (Chios)

    On va rester juste une nuit et un jour à Chios, petite île tranquille.

    Notre bivouac au bord de l'eau est génial et AVEC de l'ombre !

    ADIEU L'Asie ! (Chios)

    ADIEU L'Asie ! (Chios)

    ADIEU L'Asie ! (Chios)

    ADIEU L'Asie ! (Chios)

    CI-dessous, notre appartement avec vue :

    ADIEU L'Asie ! (Chios)

    ADIEU L'Asie ! (Chios)

    ADIEU L'Asie ! (Chios)

    On va attendre le gros ferry qui arrive tard ce soir en nous connectant dans un café du port...d'où on voit encore, sur l'horizon, les montagnes turques.

    ADIEU L'Asie ! (Chios)

    L'ambiance du café en vidéo :

    http://youtu.be/GQJllvF_tU8

     

    A minuit, nous embarquons dans notre le ferry qui nous mène directement au Pirée, en Grêce.

    Embarquement en vidéo :

    http://youtu.be/zaEkOKTfQlY

    Il n'y a aucune place de perdue dans le rangement des véhicules  (voir ci-dessous !).

    ADIEU L'Asie ! (Chios)

    Une difficile nuit de quelques heures nous attend maintenant. Le sol est un peu dur pour un vieux corps comme le mien mais on ne va pas se plaindre, déjà il y a une moquette, c'est mieux que les trains thaïlandais ! Et on va réussir à dormir quand même un peu.

    ADIEU L'Asie ! (Chios)

    ADIEU L'Asie ! (Chios)

    La nuit dans le ferry en vidéo :

    http://youtu.be/vIwEkivCf7M

     

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique