• Oman De Ras Madrakah à...nulle part

     Toujours plus au sud...

    La route continuait d’être déserte, point de magasins, point de point d’eau, le baroud quoi.

     Oman De Ras Madrakah à...nulle part

     Enfin, une station essence au milieu de nulle part…on s’y est arrêté pour faire le plein et s’amuser du regard étonné des hommes présents face à notre véhicule, comme d’habitude. On me demande d’amener un ouvrier bengali à la prochaine ville… »mafi mouchkil habibi ! » (pas de problèmes !)

    Il était drôle, il tenait absolument à me faire la conversation mais je ne suis pas très à l’aise en bengali, moi ! J’essayais de lui fairecomprendre que justement je ne comprenais pas mais il continuait. C'était assez rigolo. Puis il a voulu qu'on mette de la musique, j'ai enclenché ma cassette fétiche de musique indienne...il a dû apprécier, il souriait...

    Oman De Ras Madrakah à...nulle part

    Il faisait de plus en plus chaud en ce mois de décembre et les mirages sur la routes étaient comme dans Tintin...

    Oman De Ras Madrakah à...nulle part

    Thomas trouve des astuces pour se protèger de la chaleur pendant le trajet...

    Oman De Ras Madrakah à...nulle part

    Oman De Ras Madrakah à...nulle part

    La route était sublime de beauté et on a commencé à longer des canyons tout à fait impressionnants. Les montées et les descentes se faisant de plus en plus raides, une légère inquiétude s'est installée dans mon esprit. Serons-nous capables de repasser par cette route au retour au vu de ce que nous avons descendu ?

    Oman De Ras Madrakah à...nulle part

    Jusqu'à LA descente ! le trou ! l'abîme !

    Ca ne rend sûrement pas la réalité mais ci-dessous c'est LA descente infernale qui m'a fait décider que l'on ne repasserai pas par là mais par la route intérieure du pays. Trop pentue, le camping-car, dans mon esprit, n'était pas capable de remonter un tel angle.

    Oman De Ras Madrakah à...nulle part

     

    Oman De Ras Madrakah à...nulle part

    Oman De Ras Madrakah à...nulle part

    Oman De Ras Madrakah à...nulle part

    Oman De Ras Madrakah à...nulle part

    Oman De Ras Madrakah à...nulle part

    D'un côté, la route suivait le canyon que nous avions descendu et de l'autre : la mer.

    Oman De Ras Madrakah à...nulle part

    Oman De Ras Madrakah à...nulle part

    Oman De Ras Madrakah à...nulle part

    Un chemin s'sst présenté sur la gauche, vers la mer. On avait chaud, on rêvait de se baigner, on a pris le chemin. Pas été jusqu'au bout par risque d'ensablage alors on a continué à pied sous le cagnard de ce paysage silencieux.

    Oman De Ras Madrakah à...nulle part

    Au bout, hélas, mauvaise surprise ! La plage est recouverte de détritus et d'algues et la mer pareille ! Demi-tour droite, mousaillons ! pfff...

    Oman De Ras Madrakah à...nulle part

    Au fond, les plateaux de la chaîne du Dhofar, qui s'étend jusqu'au Yemen.

    Et qui va avoir raison de notre progression vers Salalat...

    Oman De Ras Madrakah à...nulle part

    Oman De Ras Madrakah à...nulle part

    Silence, chaleur et squelette de chameau...

    Oman De Ras Madrakah à...nulle part

    Oman De Ras Madrakah à...nulle part

    Oman De Ras Madrakah à...nulle part

    Maa salama ! la suite dés que possible...

     


  • Commentaires

    1
    JC
    Jeudi 17 Janvier 2013 à 18:33

    Et trois touristes bien cuits ! ... Le risque d'insolation semblait omniprésent , concours de celui qui trouvera des degrés en négatif . Chez nous , c'est toujours aussi remuant et bondé , mais on dirait bien que chez vous une sorte de "fin du monde" a eu lieu . Faire l'equivalent d'un Paris-Nantes sans croiser âme qui vive , c'est pas une chose courante . Les paysages sont comme toujours magnifiquement désolés , très Western . Les Loulous ont l'air complètement anesthésiés , surveiller et les faire boire régulierement a du être un boulot de tous les instants .                                     Madame nous gratifies d'une photo de fin d'épisode , lunettes de soleil et casque musique . La légende ? Une sorte de " Mad Max " façon Camping-car avec une réplique qui tape bien " On est en cavale ! See you next time " . Bien au Taxi Jumatolie .

    2
    Armen83
    Jeudi 17 Janvier 2013 à 22:24

    Trop belles les photos

    3
    Mick29 Profil de Mick29
    Vendredi 18 Janvier 2013 à 00:11

    Mont a ra mad, Christine,

    les paysages que tu traverses là-bas actuellement, me font penser à des coins du grand Ouest américain, par exemple, la route qui mène à Monument Valley, ou bien celle qui se trouve près du Grand Canyon...

    en plus, il fait très soif apparemment dans ce pays de nulle part à Oman !  quel contraste avec ce que nous avons actuellement en Loire-Atlantique : 2 degrés seulement ce soir au Buisson de la Grolle à 18h30, avant d'attaquer l'entraînement...heureusement, le footing çà réchauffe...

    sur ce, bonne continuation à vous trois, vers le Sud...

    pokou

    kenavo ar wech all

    4
    françois 1er
    Mercredi 23 Janvier 2013 à 10:48

    Supers paysages, c'est impressionnant ! Je sens la chaleur d'ici ! Y'a des belles couleurs à tes photos ! Super les lunettes de star :) Une astuce pour avoir de l'eau fraîche ma chère christine. Mettre une bouteille d'eau dans une chaussette que tu accroches à ta fenêtre en roulant, en 5 minutes ton eau est fraîche comme si elle sortait du frigo !! Tu m'en diras des nouvelles essayes tu verras :) grosse bise à vous 3 et bonne route

    5
    jumatolie Profil de jumatolie
    Mercredi 23 Janvier 2013 à 17:14

    wouah ! c'est vrai je connaissais ! oublié de tester ! je suis trop bête !

    6
    Jeudi 24 Janvier 2013 à 08:28

    Vraiment comme si elle sortait du frigo??? Mince j'aurais du le savoir!!! As tu pu réparer ton eau chaude?

    7
    jumatolie Profil de jumatolie
    Jeudi 24 Janvier 2013 à 13:33

    pas réparé l'eau chaude encore..

    8
    françois 1er
    Jeudi 24 Janvier 2013 à 17:48

    Heu non jeffbuet comme si elle sortait d'un iceberg

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :