• Oman Le quart vide 2

    Donc plus on avançait, et plus le quart vide était …vide.

    Oman Le quart vide 2

    Oman Le quart vide 2

     La route était longue et il faisait chaud, très chaud !

    Oman Le quart vide 2

    Ah ! Enfin un parking, on allait pouvoir se mettre à l’ombre, se restaurer et aller faire pipi…Euh enfin, on allait pouvoir s’arrêter quoi, c’est ce que je voulais dire.

    Oman Le quart vide 2

     Et on roulait, on roulait…dans le rien.

    Oman Le quart vide 2

     Le désert vide de vide, ça attaque le mental des fois, il faut faire attention.

    Tiens ? Des enfants !

    Ah ! oui ! Ce sont les miens.  Haha. Suis-je bête…

    Oman Le quart vide 2

    Et dans cet espace vaste et blanc, tout à coup, apparût un parc avec des jeux pour enfants ! Là ! Sous le soleil ardent ! Des jeux pour enfants…

    Oman Le quart vide 2

    Oman Le quart vide 2

     Blague à part, il était nécessaire de rester vigilant malgré le rien autour car, plusieurs fois, il m’était arrivé de freiner brutalement pour éviter une plaque de sable sur la route…qui n’était en fait qu’un mirage !

    Oman Le quart vide 2

     Et puis, oui, Mesdames et Messieurs ! Nous l’avons trouvé ! Preuve à l’appui !

    LA touffe d’herbe du quart vide ! La voici !!

    Oman Le quart vide 2

     Mais, malgré tout, le paysage, dans son apparente uniformité, changeait petit à petit.

    De blanc, on passait au teinté de rose, puis des ébauches de dunes apparurent de-ci, de-là…Les ombres des nuages aussi permettaient de magnifiques et soudain contrastes…

    Oman Le quart vide 2

    Oman Le quart vide 2

    Et toujours ces mirages sur la route...

    Oman Le quart vide 2

    Beaucoup de vent aussi qui me demande d'être accrochée au volant pour maintenir

    la trajectoire. Fatiguant...

    Oman Le quart vide 2

    Oman Le quart vide 2

    Oman Le quart vide 2

     Puis, en remontant toujours plus au nord-est cette fois, vers Mahoot (ou Muhut), le paysage est devenu carrément sableux avec des dunes oranges à pertes de vue…

    Oman Le quart vide 2

    Oman Le quart vide 2

    Oman Le quart vide 2

     On allait maintenant rattrapper la côte, avec la mer d'Arabie. Si bleue.

     

    Salaam !

     

     


  • Commentaires

    1
    JC
    Lundi 28 Janvier 2013 à 22:52

    Bienvenue aux pays des fantômes , rien n'est vide quand l'esprit est rempli ( Lama Norbu dans Little Buddha ) . Sur la troisième photo , tu as le visage très fermé , on sent que ça te travaille dur ( comme dans une course ) . Le paysage est plat comme une enclume sur laquelle le soleil vient cogner de toutes ses forces , ça devait être un véritable four en mode pyrolyse , Dur dur


    Tu dis que ça attaque le mental , c'est pas faux ,ça dépend des circonstances : il y a environ 2000 ans , un barbu est parti dans le désert pendant quarante jours pour exorciser ses démons , il en est revenu transformé ... Et toi ?... Tiens une princesse des sables qui te montre le chemin de la civilisation , Sauvée . Bien aux forçats du bitume .

    2
    kikidrome
    Mardi 29 Janvier 2013 à 08:10

    coucou vous 3

    on vous suit, on rêve, je m'évade..

    merci

     

    3
    lolo crucy
    Mardi 29 Janvier 2013 à 08:57

    yo

    entre le texte et les images, ce désert infini, ces personnages féériques (vous) ...  

    beau et poétique comme une BD de Moebius .....

    portez-vous bien !

    lol

    4
    jumatolie Profil de jumatolie
    Mardi 29 Janvier 2013 à 11:57

    Merci Lolo..(alors on est vraiment féériques nous ? chouette !)

    Merci Jc pour tes commentaires toujours là...

    Toutes mes pensées avec toi, ma kikidrome...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :