• TURQUIE La fin...

     

    17 juin

     

    On reprend la route vers la côte ouest de la Turquie et on commence à entrer dans la partie moderne du pays. Il n’y a plus de vieilles Peugeot déglinguées, les voitures sont comme en France. On croise une scène typique : 2 vieux paysans, lui en bonnet musulman et elle en fichu et pantalon bouffant turc, sur une charrette tirée par un âne, et, plus loin sur la route devant eux, un jeune à fond sur une moto.

    Côte turque en vidéo :

    http://youtu.be/x7qd3T1euxw

    On observe une différence nette et stupéfiante entre l’Est moyenâgeux et oriental et l’Ouest, moderne et européen.

     

    On note beaucoup plus de femmes voilées qu’à l’aller. C’était particulièrement voyant à Göreme. La Turquie marche-t-elle sur les pas de l’Iran ?

     

    Il y a des cigognes en haut des pylônes électriques ou sur le sommet des mosquées.  Elles font exactement les même approches qu’un parapentiste !

     

    Les nombreux réfugiés syriens travaillent aux champs. On assiste à une scène triste : une petite fille en âge d’être à l’école qui bêche près de sa mère, courbée en deux.

     

    Les paysages sont magnifiques, comme partout dans ce pays, et deviennent ici de plus en plus provençaux et recouverts de lauriers roses débordants de fleurs.

     

    Quand on atteint enfin la côte, la couleur de la mer est merveilleuse, un bleu intense et soutenu qui colorie le paysage admirablement ! Je galère pour trouver les renseignements pour le ferry puisque personne ne parle l’anglais. Il nous faut aller plus loin au nord et embarquer de là-bas. Sur la route qui suit la côte on se croirait vraiment entre Toulon et Aix, le paysage au soleil couchant est superbe.

     

    TURQUIE La fin...

    Notre coin pour dormir est super calme mais chaud et surtout…des moustiques ! Qui nous attaquent en formation serrée à partir de minuit. Une horreur ! Après Pamukkale où nous avions passé une nuit blanche à cause de petites mouches miniatures qui passaient au travers de nos moustiquaires et qui ont laissé Thomas aussi couvert de marques que s’il avait eu la varicelle, on commence à fatiguer des piqûres !

    On a dormi là...

    TURQUIE La fin...

    Le lendemain, arrivée à Cesme, où nous prenons le ferry, dans un vent monstre, le fameux Meltem grec. La route a été un enchantement de beauté. Nous embarquons ce soir pour l’île de Chios et, en attendant, nous nous reposons au bord de la mer bleue limpide.

    TURQUIE La fin...

    TURQUIE La fin...

    Salle de bain avec vue...

    TURQUIE La fin...

    Salon avec vue...

    TURQUIE La fin...

    TURQUIE La fin...

    TURQUIE La fin...

    TURQUIE La fin...

    Le passage en douane se fait très tranquillement et très simplement, à part avec une douanière. Quand cette dernière a su que nous arrivions d'Iran, puis quand elle a cru, en se trompant sur les drapeaux dessinés sur la carrosserie, que nous étions aussi passés par le Pakistan et l'Afghanistan, son sang n'a fait qu'un tour et elle a amené un chien douanier qui a reniflé tout le cc intérieur ET extérieur. Le reste a été déconcertant de facilité pour nous qui n'étions habitués qu'à des passages de frontières plutôt usants !

    Le ferry qui nous attend est tout petit ! On se demande où on va tenir !

    TURQUIE La fin...

    Mais ça rentre...

    TURQUIE La fin...

    Et c'est le départ ! On quitte l'Asie ! C'est incroyable ! On n'arrive pas à réaliser et, en même temps, on se réjouit de se rapprocher autant de l'Europe et de chez nous ! Il n'empêche que ça nous fait drôle...

    TURQUIE La fin...

     

    Aurevoir l'Orient en vidéo :

    http://youtu.be/8Elry1TEtn4

     Sur le ferry, c'est très cool, il n'y a presque personne...

    ADIEU L'Asie ! (Chios)

    On va rester juste une nuit et un jour à Chios, petite île tranquille.

    Notre bivouac au bord de l'eau est génial et AVEC de l'ombre !

    ADIEU L'Asie ! (Chios)

    ADIEU L'Asie ! (Chios)

    ADIEU L'Asie ! (Chios)

    ADIEU L'Asie ! (Chios)

    CI-dessous, notre appartement avec vue :

    ADIEU L'Asie ! (Chios)

    ADIEU L'Asie ! (Chios)

    ADIEU L'Asie ! (Chios)

    On va attendre le gros ferry qui arrive tard ce soir en nous connectant dans un café du port...d'où on voit encore, sur l'horizon, les montagnes turques.

    ADIEU L'Asie ! (Chios)

    L'ambiance du café en vidéo :

    http://youtu.be/GQJllvF_tU8

     

    A minuit, nous embarquons dans notre le ferry qui nous mène directement au Pirée, en Grêce.

    Embarquement en vidéo :

    http://youtu.be/zaEkOKTfQlY

    Il n'y a aucune place de perdue dans le rangement des véhicules  (voir ci-dessous !).

    ADIEU L'Asie ! (Chios)

    Une difficile nuit de quelques heures nous attend maintenant. Le sol est un peu dur pour un vieux corps comme le mien mais on ne va pas se plaindre, déjà il y a une moquette, c'est mieux que les trains thaïlandais ! Et on va réussir à dormir quand même un peu.

    ADIEU L'Asie ! (Chios)

    ADIEU L'Asie ! (Chios)

    La nuit dans le ferry en vidéo :

    http://youtu.be/vIwEkivCf7M

     

     


  • Commentaires

    1
    JC
    Mardi 2 Juillet 2013 à 17:48

    La Grèce et ses paysages de cartes postales . Chios une petite île ? Sur la carte elle paraît relativement grande , il y a des curiosités touristiques ? Avez-vous fait un tour à l'Acropole d'Athènes ( encore des vieilles pierres , overdose pour les loulous ) ? j'attends la suite avec impatience . Bien aux voyageurs sur un petit navire .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :